topblog Ivoire blogs

18/08/2008

Problème de débit ADSL

a104a71f74cb8afe964257248cf7993a.jpgS’il y a un problème qui fait l’objet de beaucoup de supputation chez les clients ADSL. C’est bien le cas du débit internet.Alors question : pourquoi souvent le débit Internet chez l’abonné final est hyper rapide et tantôt lent comme une tortue ? Pourquoi le flux de donnée est stable dans une zone et instable dans l’autre ?
Il est à noter de prime abord que l’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) est une technologie qui permet d’utiliser une ligne téléphonique traditionnelle (fixe) pour transférer et recevoir des signaux numériques à des débits élevés et ce indépendamment du service telephonique.En termes plus simple l’ADSL a comme premier support de transmission le câble téléphonique. Et en deuxième lieux la plateforme technique d’un FAI (fournisseur d’accès Internet).Donc pour que vous puissiez recevoir Internet chez vous sur le support de l’ADSL vous passez obligatoirement par deux fournisseurs différents.
Illustrons nos propos pour vous permettre de comprendre.
Prenons donc un exemple sur un abonné ADSL de Cocody à Abidjan Côte d’Ivoire.Avant de recevoir Internet sur son PC à domicile cet abonné doit au préalable faire un premier abonnement de téléphone fixe. (L’ADSL a pour principal support le câble téléphonique).Et qui est l’unique opérateur de téléphone fixe en Côte d’Ivoire ? C’est bien Côte d'Ivoire Telecom (CIT). Jusque là on se comprend .Donc notre abonné se rend dans l’agence CIT de Cocody et fait la demande de sa ligne téléphonique et de sa connexion ADSL. Là il y a une petite nuance.Pourquoi demande t-il une connexion ADSL chez CIT ?Tout simplement parce que CIT a au préalable fait des aménagements sur son réseau en créant des noeuds qui relient le domicile d'un abonné à l'autocommutateur public(le central téléphonique) qui dessert son quartier en y installant des équipements(DSLAM) ;permettant ainsi aux données(Internet) et les signaux téléphoniques qui transportent la voix de circuler simultanément sur la même ligne sans interférer les uns avec les autres.( C’est le principe même de l'ADSL).Première remarque :l’ADSL qui a pour principal support le câble téléphonique ne peut donc être opérationnel en Côte d’Ivoire sans CIT.Tout en espérant qu’on se comprend jusque là revenons donc à notre exemple.
Après donc le passage du nouvel abonné les techniciens de CIT se rendent au central téléphonique du dit client sis à Cocody et ils raccordent(brassent) son numéro d’appel téléphonique sur le DSLAM.Voilà la première étape est franchie dans le jargon du milieu on dit alors que le client est brassé.A ce stade le client peut constater directement chez lui l’effectivité du brassage en branchant son modem sur son PC.Si le voyant ADSL est stable c’est que son numéro a été brassé sur l’ADSL.Mais malheureusement il n’a pas encore Internet sur son PC.Pour pouvoir naviguer sur le Net notre client doit franchir la deuxième étape.C’est à dire se rendre chez un fournisseur d’accès Internet(FAI ou ISP).Et là il fait un abonnement cette fois-ci dit internet.Ce dernier lui fournis un nom d’utilisateur(login) et un mot de passe(password) afin de l’authentifier sur son réseau.Mais à ce stade quelle est la relation entre CIT et le FAI ? Bonne question pour comprendre cela retournons sur notre exemple notamment dans le central téléphonique de notre client.Nous avons signifié plus haut que pour brasser le numéro du client il faut le connecté sur le DSLAM.Et bien la sortie de cet équipement est reliée par fibre optique à un répartiteur sur lequel est branché un lien vers la plateforme technique de tous les FAI qui sont eux aussi abonnés chez CIT.Leur permettant ainsi de revendre Internet à leur client finaux sur les lignes téléphoniques de CIT.Donc avant la brillante proposition commerciale « ADSL ONE » de Aviso le client se rendait chaque fin de mois et chez CIT et chez son FAI pour régler ses factures ADSL.Jusque là pas de problème.Mais pourquoi la qualité d’Internet varie d’un lieu à un autre malgré le même débit souscrit à l’abonnement ?
Beaucoup de raison peuvent rentrer en ligne de compte (câble défectueux, équipements CIT engorgés ou défectueux, équipement FAI engorgé ou défectueux…etc.).Mais la principale raison demeure le fait que CIT en générale attribue un débit quelconque à une centrale donnée.Et tous les clients qui sont sur ce nœud partage ce débit entre eux.Là c’est le principe du premier qui s’applique. C’est à dire que les premiers connectés sont les mieux servi.Donc concrètement le débit qui arrive chez le client final n’est pas garanti.En effet plus il y a de connectés dans une zone plus la connexion deviens instable ou lente.Et vis versa.Pour y remédier CIT doit suivre l’évolution des brassages sur un nœud afin d’y augmenter le débit général si nécessaire.

16:45 Publié dans Howto | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.